top of page

Poursuite du tour
du monde

Raphaël avait ensuite émis la volonté de se rendre dans une meute chinoise et de rencontrer tous les Alphas qui le souhaiteraient.

Accompagné de Clément, il passa plusieurs jours dans une province éloignée.

De nombreux lycans vinrent. Le déplacement de l’Epsilon était un événement que beaucoup ne voulaient pas rater.

Raphaël constatait de jour en jour à quel point il était populaire. Cet engouement l’étonnait toujours. Lui qui avait passé pratiquement toute sa vie à fuir les relations sociales à cause de son loup se voyait à présent propulsé au sommet.

Tout en observant la foule venue le voir, il se remémora ces instants où ses facultés se développaient. Il avait réfuté catégoriquement qu’il était l’Epsilon. Cette légende n’était ni plus ni moins qu’une légende.

Et pourtant. Il s’était révélé au monde lycan. À partir de ce moment, tout était allé très vite. Les responsabilités lui étaient tombées dessus comme les giboulées de mars.

— Tu es avec nous, là ?

Clément le sortit de ses pensées.

— Non, parce que tu as l’air légèrement ailleurs et que dans quelques secondes, il faudra que tu sois présent à 100 % ou plus. Alors, dis à Mégane que tu lui parleras tout à l’heure et concentre-toi.

Raphaël s’abstint de le contredire pour Mégane. Ses états d’âme ne concernaient que lui.

La soirée qui suivit se prolongea plusieurs jours. Les équipiers ne purent se reposer que dans l’avion qui les ramenait en Russie.

Dans les monts Oural, ils retrouvèrent leurs compagnes et les Gardes au sein d’une meute isolée.

À nouveau, de nombreux lycans se déplacèrent pour voir l’Epsilon.

L’Alpha s’organisa pour l’accueil. Son village n’était pas adapté pour autant de monde. Clément et Adrian l’aidèrent dans cette tâche pour le moins facile.

Le voyage autour du monde de l’Epsilon attisait la curiosité de la communauté.

Quelle serait sa prochaine destination ?

Quand viendra-t-il ?

Qui pouvait venir ?

Lorsqu’il avait été nommé Conseiller, Raphaël avait promis qu’il serait toujours disponible pour qui voudrait le voir.

Cela n’avait pas changé avec sa révélation.

En emménageant dans la maison en banlieue parisienne, l’annonce avait été passée que des chambres seraient toujours libres pour qui en aurait besoin. La demeure Epsilonniale (ainsi qualifiée ironiquement par les Conseillers) était toujours ouverte.

Ce voyage était pour Raphaël le moyen de se rapprocher des siens. Il prévoyait même de renouveler l’expérience à l’avenir. Peut-être pas tous les ans, en fonction de son emploi du temps.

En Afrique, les lycanes se passèrent Gabriel de bras en bras. Le petit était traité comme un roi et cela lui plaisait. Il riait aux éclats.

Les jumeaux de Clément et Lilith n’étaient pas en reste. L’histoire de leur père, sa résurrection, était pour la communauté le côté fantastique de leur monde. L’aspect magique du retour de Clément avait été passé sous silence. Personne n’y aurait cru, d’ailleurs ! Qui croyait en la magie, de nos jours ?

Lilith apprécia son séjour. Elle parla plantes et médecine avec les guérisseurs locaux.

Après plusieurs jours, l’Epsilon et son équipe s’envolèrent pour les États-Unis.

Avant le grand meeting prévu par les Alphas américains, Raphaël fit un détour par le Canada pour rendre visite à son ami Romain.

bottom of page